Minimas sociaux et Smic Pas de cadeaux pour Noël

Minimas sociaux et Smic Pas de cadeaux pour Noël

Communiqué MNCP

La prime de Noël sera reconduite, cette année encore sans revalorisation. Le MNCP, les organisations de chômeurs et précaires, demandent son augmentation ainsi que celle de l’ensemble des minimas sociaux.

D’un montant de 152,45 € pour une personne seule1, elle est versée automatiquement aux allocataires du RSA, de l’ASS ou de AER2 (et non aux chômeurs en général comme certains le croit). Elle a été conquise par les organisations de chômeuses, chômeurs et précaires suite aux mouvements sociaux de l’hiver 1997 – 1998.

Depuis elle a été versée chaque année mais les organisations de chômeurs manifestent le 1er samedi de décembre pour se rappeler au bon souvenir des pouvoirs publics qui se font tirer l’oreille pour la reconduire.

Comme quasiment l’ensemble des minimas sociaux, elle est une « oubliée » des revalorisations annuelles des prestations sociales. Après le gel des retraites, c’est désormais le Smic qui est dans le viseur du gouvernement pour être à son tour « désindexé ». Le rapport « d’experts » ( ? ) remis au gouvernement va au-devant des demandes obsessionnelles du patronat en ce sens. Il s’agit, selon la scie de M. Gattaz, de diminuer les coûts des entreprises. Avec les résultats que l’on sait depuis quarante ans que cette politique de chômage est menée par les gouvernements successifs.

Pour sortir de cette spirale mortifère, il est au contraire nécessaire de redonner du pouvoir d’achat aux salariés, aux chômeurs et aux retraités. Augmenter le Smic et les minimas sociaux serait répondre à l’urgence sociale autant qu’à la raison économique.

Jacqueline Balsan
Présidente du MNCP

Paris, mercredi 6 décembre 2017

Médias : Robert Crémieux / 01 79 80 36 86

1 / 228,67 € pour un couple ; 228,67 € seul/seule avec un enfant ; 60,98 par personne supp. au-delà de 4 enfants.
2 / Revenu de solidarité active (RSA) ; Allocation de Solidarité Spécifique (ASS) ; Allocation d’équivalent retraire (AER).

SNU

Auteur: SNU

Partager cet article sur