Pour une Augmentation Générale des Salaires et des Traitements
Juin22

Pour une Augmentation Générale des Salaires et des Traitements

Communiqué SNU, CGT et CGT-FO Nos organisations en appellent à tous les agents et cadres de Pôle emploi, quel qu’ait été leur vote ou leur abstention dans ce référendum… Ensemble, faisons échec à cette affirmation du DGARH : « Il n’y aura plus d’augmentation générale des salaires à Pôle Emploi »…Dès ce jour, organisons-nous pour reconquérir ensemble la juste rétribution de nos qualifications et de notre travail...

Read More
PST 51
Juin22

PST 51

Le dernier numéro du bulletin du secteur retraité.es Au sommaire : EditoL’intelligence artificielle (I.A).150ème anniversaire de la commune de ParisUn livre : Olga TokarczukActualité de Pole Emploi.

Read More
Une prime ? non : un miroir aux alouettes !
Juin11

Une prime ? non : un miroir aux alouettes !

Référendum intéressement : C’est donc dans les faits à peine PLUS D’UN TIERS du personnel qui a décidé de souscrire à la mise en place d’une prime d’intéressement au sein d’un service public [*Sous réserves d’éventuelles procédure en cours.]

Read More
Référendum à Pôle emploi
Mai31

Référendum à Pôle emploi

Du 3 au 10 juin je vote non ! Pour exiger l’augmentation générale de nos salaires, pour l’aboutissement de nos légitimes revendications : votons massivement non !

Read More
Psychologues de Pôle emploi, toutes et tous en grève
Mai31

Psychologues de Pôle emploi, toutes et tous en grève

Le SNU pôle emploi FSU appelle tous les psychologues de pôle emploi à se mobiliser le 10 juin contre ce projet de loi, pour une reconnaissance à part entière de cette profession et pour la création de nombreux postes dans des services publics, permettant à chaque psychologue de déployer toutes ses missions, de prévention, de soutien psychologique, et d’aide au développement, dans le respect de la dimension psychique de la personne.

Read More
Référendum accord intéressement
Mai18

Référendum accord intéressement

pour le SNU, ce n’est pas une prime de maximum 400 euros bruts qui les résoudra.
Après des années de non augmentation des salaires, ce n’est pas l’aumône proposée par la DG qui
valorisera tout le travail fourni par l’ensemble des salarié.es et encore plus pendant cette période
exceptionnelle de crise sanitaire.

Read More