Monologue de sourds !

Monologue de sourds !

Communiqué de presse FSU

Aujourd’hui s’est tenue à la Fonction publique la première réunion sur le dialogue social.

Le gouvernement persiste à vouloir positionner les discussions essentiellement sur la nécessité de réduire le nombre d’instances et de réduire leurs prérogatives, alors que toutes les organisations syndicales ont dit, le 4 avril dernier, leur désaccord sur l’orientation, la méthode et le calendrier soumis dans le projet de document d’orientation.

Le calendrier proposé en fin de séance illustre bien le malentendu qui existe dans la Fonction publique en matière de dialogue social. Il est à l’inverse des discussions qui ont eu lieu durant toute la matinée, en proposant l’examen des instances avant toute réflexion sur le dialogue social et son fonctionnement, et en ne tenant aucun compte des réflexions et propositions faites par les organisations syndicales…

Pour la FSU les enjeux sont pourtant essentiels, il s’agit de retrouver un vrai dialogue social, respectueux du rôle des organisations syndicales et des représentant.e.s des personnels. A la veille d’élections professionnelles dans la Fonction publique, elle ne peut souscrire à un projet qui réduit les prérogatives et minimise le rôle de ces instances où se discutent la situation des agent.e.s et le fonctionnement des services, c’est une condition de l’adaptabilité de la Fonction publique qui fait sa modernité.

Les Lilas le 9 avril 2018

SNU

Auteur: SNU

Partager cet article sur