Protection des salariés face à la pandémie

Protection des salariés face à la pandémie

Le grand malaise de l’inspection du travail

Alors qu’ils sont très sollicités, de nombreux inspecteurs du travail peinent à apporter des réponses aux salariés et aux employeurs. Ils dénoncent des directives contradictoires, un manque de soutien et parfois même des pressions en faveur du maintien de l’activité économique. La direction générale du travail dément.

Alors que la France est confinée depuis maintenant près de dix jours, mais qu’une partie des actifs continue de se rendre chaque jour au travail, l’inspection du travail est mobilisée sur de nombreux dossiers.Mais notre mission est quasi-impossible. D’abord il y a des difficultés pratiques”, poursuit cette fonctionnaire. “Nous devons contacter et contrôler les entreprises à distance, par téléphone, car nous n’avons ni masque ni équipement de protection. Certains collègues continuent d’aller sur les sites, mais la hiérarchie a par exemple interdit aux inspecteurs du Grand Est d’aller sur le terrain avec des masques car cela sèmerait la panique dans les entreprises. Ubuesque.

Lire la suite en ligne

Auteur: SNU

Partager