Services civiques : volontaires pour accueillir mais pas pour subir

Services civiques : volontaires pour accueillir mais pas pour subir

Devant des situations récurrentes, le SNU réaffirme son soutien aux victimes

Le SNU-TEFI-FSU est alerté par de nombreuses situations d’agressions dans les régions à l’encontre de nos collègues volontaires en services civiques (VSC), tant en situation d’accueil en agence que sur le trajet domicile/travail. Certaines de ces situations sont des agissements sexistes, des agressions sexuelles ou du harcèlement sexuel* qui visent principalement les jeunes femmes. Les agresseurs ciblent ces jeunes volontaires en service civique qui sont perçu·es comme plus vulnérables : c’est leur première expérience professionnelle et leur statut est précaire.
Par exemple, un demandeur d’emploi aborde une volontaire en service civique à la sortie de l’agence, insiste pour obtenir son 06, la touche et réitère le lendemain à l’agence.

VOLONTAIRES_SERVICES_CIVIQUES_SNU_PE_FSU_JUIN2022

Auteur: SNU

Partager