Compte rendu FSU du CTS du 30 mars 2017

Compte rendu FSU du CTS du 30 mars 2017

Nous sommes réunis aujourd’hui pour aborder un certain nombre de points parmi lesquels figure notamment l’évolution des effectifs des Direccte dans le cadre de la réforme territoriale.

 

Dans la mesure où à la date où la présente déclaration a été écrite, nous ne disposions d’aucun document sur le sujet, une fois est devenue coutume, nous souhaitons poser une question simple à l’Administration : 15 mois après, quels sont les réels bénéfices d’une telle réforme pour le service public et pour, osons ce gros mot, les agents de nos services ?

 

Pour le SNUTEFE-FSU, cette réforme territoriale mal pensée, mal anticipée et pour dire les choses de manière franche, totalement inutile, n’a fait qu’aggraver les effets délétères des réformes précédentes telles que la RGPP et son succédané, la MAP.

 

A cet égard, la démarche 3MO qui doit également nous être présentée, a le mérite de la transparence. On nous annonce de façon très explicite qu’il s’agit là de gérer la pénurie tout en essayant de résoudre l’équation impossible : faire mieux avec moins voire rien, tout en garantissant la qualité du service rendu.

Télécharger (PDF, 464KB)

Auteur: snutefe

Partager cet article :
Share This