Il faut sauver le soldat “Renseignements” !

Il faut sauver le soldat “Renseignements” !

Si une avalanche de réformes s’est abattue ces dernières années sur tous les agents des Direccte, ce sont sans aucun doute les services renseignements (SDR) qui remportent le record des bouleversements récents :

  • fusion Service central travail (SCT)/Services de renseignements (SDR) pour certaines UD.La mise en polyvalence des agents a produit un appauvrissement du travail collectif et une baisse de la qualité de l’information apportée à l’usager ;
  • réception du public : passage d’une réception le matin au fil de l’eau à un système exclusivement sur rendez-vous mais toute la journée ;
  • limitation de la durée des entretiens à une demi-heure .Cela réduit mécaniquement le nombre d’usagers accueillis et diminue l’autonomie des agents dans l’organisation de leur travail qui recevaient auparavant de cinq à dix usagers par matinée, en leur consacrant le temps nécessaire;
  • renseignements téléphoniques : passage d’une permanence départementale l’après-midi à un centre d’appel régional (Occitanie) toute la journée ;
  • La charge des appels téléphoniques varie de 1h30 à 2h30 et augmente en cumul mensuel;
  • disparition des supports documentaires papier : passage au tout numérique ;

Télécharger (PDF, 290KB)

Auteur: snutefe

Partager
Share This