CAP de l’inspection du travail du 3 mai 2016

CAP de l’inspection du travail du 3 mai 2016

Pour le SNUTEFE

Les effectifs : ça diminue, ça baisse, ça craquèle, ça se lézarde. Des missions ne sont plus effectuées. Exemple à Paris, on doit passer de 0,4 agent d’assistance/secrétariat par agent de contrôle à 0,33, soit une baisse de 12 postes. Même si pour l’instant, il n’y aura pas de baisse, à terme, plus ou moins court, cela va se faire ! Les fonctions emploi et support portent le plus gros des dégâts !

Les primes : tout est bloqué depuis 2 ans avec aucune marge de manœuvre et les agents affectés depuis cette date se voient attribuer le minimum sans pouvoir espérer un quelconque plus !

Le reliquat de fin d’année 2015 a été contre performant et bonjour l’ambiance et le climat social dans les services !

Le climat dans les services déconcentrés est lourd, tendu, conflictuel. Il faut que l’administration centrale s’en rende compte.

Télécharger (PDF, 115KB)

Auteur: snutefe

Partager
Share This