La loi d’urgence pour faire face à l’épidémie et le droit du travail
Mar25

La loi d’urgence pour faire face à l’épidémie et le droit du travail

L’humoriste œuvrant sur France Inter, Nicole Ferroni, s’est connectée pour examiner le projet de loi d’urgence et y a découvert des choses qui l’inquiètent, en matière de restrictions du droit du travail. Nous aussi. Lisez ou écoutez sa chronique, grâce au lien ci-dessous. https://www.franceinter.fr/emissions/le-billet-de-nicole-ferroni/le-billet-de-nicole-ferroni-25-mars-2020

Lire plus
Quand le Ministère du travail devient le ministère de la continuité économique au détriment de la santé des salarié.e.s
Mar25

Quand le Ministère du travail devient le ministère de la continuité économique au détriment de la santé des salarié.e.s

Le Ministère du Travail, dans ces circonstances dramatiques de crise sanitaire, ne joue pas le rôle qu’il devrait jouer. Nous, organisations syndicales du ministère du Travail, assistons depuis le début de la crise liée à la pandémie du Covid 19 à une grave désorganisation et à un dévoiement des missions de ce dernier. Lire la suite de ce tract intersyndical ci-dessous.

Lire plus
Un ministère du travail incapable de gérer la crise du COVID 19 dans ses services !
Mar24

Un ministère du travail incapable de gérer la crise du COVID 19 dans ses services !

La crise sanitaire du Covid 19 est maintenant installée dans notre paysage économique et social. Le gouvernement édicte des recommandations et des injonctions à l’adresse de la population depuis 2 semaines. Pourtant, dans les services publics, comme ceux du Ministère du travail, on peine à voir une réelle organisation adaptée des services et des missions se mettre en place, qui sauvegarde à la fois la continuité de...

Lire plus
CRISE SANITAIRE: LES CORDONNIERS SONT PIEDS NUS, MAIS SONT PRIES DE VENIR AU BUREAU
Mar23

CRISE SANITAIRE: LES CORDONNIERS SONT PIEDS NUS, MAIS SONT PRIES DE VENIR AU BUREAU

Alors que toute la France est touchée par une crise sanitaire majeure, ayant conduit à 2 allocutions du Président de la République et une du Premier Ministre, à 4 jours d’intervalle, avec des messages dont la cohérence est peu évidente, alors qu’il est demandé à chacun de rester à son domicile, afin de ne pas accélérer la propagation du virus, au Ministère du Travail et dans les DIRECCTE, il flotte comme une désagréable...

Lire plus