Monsieur le DRH, voici notre position sur le RIFSEEP.

Monsieur le DRH, voici notre position sur le RIFSEEP.

Comme à son habitude, la DRH de notre ministère veut aller vite sur les sujets qui l’intéressent réellement. Aussi, elle n’hésite pas à convoquer à l’envi les représentants en plein période de vacance estivale. Pour ce qui est du RIFSEEP, au delà de la forme, il y a un vrai problème de fond. Voici ce que nous avons souhaité dire à Monsieur Blondel.

“Dans le cadre de la mise en application du RIFSEEP, vous invitez les organisations syndicales à une
réunion de travail ayant pour objet d’échanger sur le positionnement des agents appartenant au corps
des attachés d’administration de l’État, des secrétaires administratifs ainsi que des conseillers
techniques de service social et assistants de service social.
Comme nous avons déjà eu l’occasion de l’exprimer à l’occasion du CTM du 16 juillet, le SNUTEFE FSU est
opposé à un régime indemnitaire tel que le RIFSEEP basé sur un classement des postes d’affectation et
non sur le positionnement statutaire des agents.
Ces modalités divisent les agents et sont contraires à l’égalité de traitement entre les agents d’un même
corps et d’un même grade.
Alors que la baisse des effectifs oblige à une polyvalence des agents, le classement des postes sera un
obstacle aux mobilités de différentes natures, à l’intérieur des services ou en cas de mutation
fonctionnelle ou géographique. La situation des agents sera rigidifiée et pourra générer des conflits
dégradant les conditions de travail.”

 

 

Télécharger (PDF, 73KB)

Auteur: snutefe

Partager