Wiki’T: rapport d’étude ergonomique

Wiki’T: rapport d’étude ergonomique

A la demande des membres du CHSCT-M, une étude ergonomique de ce nouvel applicatif a été menée. Force est de constater qu’une fois de plus, les représentants du personnel avaient raison d’alerter l’Administration sur les méfaits de Wiki’T. Voici le rapport remis par le cabinet ERETRA. Pour mémoire, voici le début de la déclaration intersyndicale à l’occasion du CHSCT-M du 7 octobre :”

Le CHSCT M est réuni quelques jours après que deux délégations du personnel se sont rendues dans les unités territoriales de l’Eure et Loir et du Vaucluse pour échanger avec les collègues. Au-delà des constats réalisés sur WIKI’T qui ne font que confirmer nos craintes exprimées sur les risques dont est porteur cet outil, cette visite a été l’occasion d’écouter les doléances des collègues, hiérarchie compris.

Les situations décrites par nos collègues de Chartres et d’Avignon confirment que la mise en œuvre du projet Ministère Fort entraine une dégradation importante des conditions de travail de l’ensemble des agents. Tous les témoignages convergent sur la désintégration des collectifs de travail, la démobilisation des agents qui se sentent dévalorisés sans compter toutes les contraintes liées aux réorganisations permanentes tant sur le plan matériel que sur celui des rapports entre les collègues.

A Avignon, la volonté de trouver une organisation « innovante » a débouché sur la mise en œuvre d’une organisation du travail au sein des deux unités de contrôle contre-productive mais aussi complètement pathogène. Chaque secrétaire de section se trouve en situation de travailler avec 7 à 10 agents de contrôle en dehors de toute logique de secteur de contrôle. Cette situation ubuesque reste actuellement en vigueur malgré « l’opposition » des agents concernés.”

Télécharger (PDF, 7.55Mo)

 

Auteur: snutefe

Partager cet article :