Livret d’accueil des IET

Livret d’accueil des IET

La loi du 19 mai 1874 prévoyait la nomination de 15 inspecteurs du travail pour les 15 circonscriptions administratives que comptait la France. Elle invitait les départements à nommer des inspecteurs départementaux rétribués sur le budget des conseils généraux. Pourtant ces inspecteurs n’étaient pas chargés de faire respecter les dispositions de la loi de 1848 qui fixait la durée du travail à 12 heures. C’est la loi du 2 novembre 1892 qui crée, à l’issue de longs débats parlementaires, qui auront duré douze ans, un corps d’inspecteurs du travail chargés d’assurer le contrôle effectif de l’application des lois ouvrières dans les établissements industriels.

 

[Cette loi] « amorce la politique sociale de la France.  C’est une loi charnière qui rompt avec le passé. Elle ouvre une brèche dans la forteresse patronale si bien gardée, dans les usages et les idées dominantes. Elle autorise l’intervention de l’Etat dans les établissements industriels, propriétés privées, et dans les relations entre travail et capital. » cf. William Grossin, La création de l’inspection du travail, édition L’Harmattan, 1992.

Télécharger (PDF, 355KB)

Auteur: snutefe

Partager