Alerte: Suppression du Paritarisme lettre N° 4

Alerte: Suppression du Paritarisme lettre N° 4

ALERTE : SUPPRESSION DU PARITARISME !

Jamais à court de projets disruptifs, le gouvernement a présenté aux organisations syndicales représentatives ni plus ni moins qu’un projet de « suppression du paritarisme » afin de faciliter une « déconcentration managériale » de la Fonction publique. Il envisage une possible disparition des CHSCT (comités hygiène, sécurité, conditions de travail) en les fusionnant avec les CT. La disparition des CHSCT ouvrirait la porte au non-respect par les employeurs publics de leurs obligations en matière de santé et sécurité au travail. Il a l’intention également de supprimer les compétences des représentants des personnels dans les CAP (commissions administratives paritaires) en prévoyant de ne plus les consulter sur un certain nombre de sujets importants.

Joignez-vous aux plus de 20 000 agents qui ont déjà signé la pétition nationale,

 

Pas touche aux CAP et CHSCT

 

Signez la pétition pour le respect de nos droits [ici]

FONCTION PUBLIQUE : LE DIALOGUE SOCIAL NE FONCTIONNE PAS

ors de la nouvelle réunion de travail sur l’avenir des CHSCT à la Fonction publique, la FSU a, une nouvelle fois, dénoncé la méthode de dialogue social du gouvernement : document de travail non distribué à l’avance empêchant les organisations syndicales de préparer les réunions, calendrier de concertation trop serré, aucune réponse apportée aux questions posées, de réunions en réunions les mêmes scénarios sont proposés par l’Administration…

Pour lire la suite du communiqué de la FSU, cliquez ici

 

CONFLIT DES CHEMINOTS : QUAND LE MINISTERE DU TRAVAIL OUBLIE POUR LUI-MEME LES REGLES DE DEONTOLOGIE

Lors du conflit des cheminots, la DGT a cru bon d’enjoindre ses agents, en cas de saisine émanant de représentants du personnel de la SNCF, sur les règles applicables au conflit en cours, de ne pas leur répondre et d’attendre que la DGT et le Ministère des Transports arrêtent une position commune sur l’interprétation des textes relatifs aux règles de retrait de salaires pour les agents grévistes. A ce jour, aucune réponse n’a été apportée par la DGT (même si le tribunal saisi vient de donner raison à celle des syndicats). Ce faisant, la DGT, pourtant autorité centrale de l’inspection du travail, empêche nos collègues de remplir leur mission de renseignement, contrairement à ce que les textes tant nationaux qu’internationaux prescrivent. C’est pourquoi le SNUTEFE FSU s’est adressé à Madame la Ministre du Travail pour l’interpeller à ce sujet. Pour lire cette lettre ouverte, cliquez ici

AU COMITE TECHNIQUE DU MINISTERE DU TRAVAIL, ECART CRIANT ENTRE LES ATTENTES DES USAGERS ET AGENTS ET LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES

Au CTM Travail du 5 Juin, la FSU a fait observer à la nouvelle Secrétaire Générale des Ministères sociaux l’écart criant entre les attentes des usagers et agents du service public et le discours gouvernemental, relayé dans notre Ministère comme un mantra magique : “faire mieux avec moins”. Pour lire le compte rendu, cliquez ici

 

LES SERVICES DE RENSEIGNEMENT DU MINISTERE DU TRAVAIL EN DANGER : LA STANDARDISATION FORCEE NE REMPLACERA PAS DES MOYENS HUMAINS

Devant la standardisation forcée des services de renseignement en cours, des agents poussent un cri d’alerte. Cette mission essentielle de notre ministère ne doit pas disparaître, nos usagers comptent sur nous. Au lieu de standardiser les organisations pour ne plus voir qu’une tête, il vaudrait mieux prévoir de renforcer les moyens humains et faire confiance à l’expérience des agents pour organiser ces services au plus près des besoins. En Occitanie, la section SNUTEFE FSU a sorti un tract d’alarme et de nombreux agents ont signé une pétition demandant que l’expérimentation actuelle d’une plate-forme téléphonique reste une expérimentation. Pour lire le tract SNUTEFE FSU, cliquez ici

UD DIRECCTE DE LOIRE ATLANTIQUE : UN RELOGEMENT ABRACADABRANTESQUE !

Nos collègues de l’UD de Loire-Atlantique vont de Charybde en Scylla. Après avoir vécu et travaillé dans des locaux les exposant à de forts risques d’inhalation de fibres d’amiante, après avoir bataillé longtemps pour que cela soit reconnu, ils sont destinés, maintenant, à être relogés dans un bâtiment inadapté et sous-dimensionné au regard de leurs missions. Là encore, c’est le “Faire mieux avec moins” qui est à l’ordre du jour. L’intersyndicale locale appelle les agents à protester contre ce projet abracadabrantesque et à faire grève le 26 Juin. Lire le tract encliquant ici

 

RENDEZ-VOUS SALARIAL POUR LA FONCTION PUBLIQUE : EXCLUSIF… EMMANUEL MACRON NE TIENT PAS SA PROMESSE !

Fonction publique : Monsieur le président, la revalorisation des salaires c’est aujourd’hui !!

Le 18 Juin, c’était le rendez-vous salarial pour les plus de 5 millions d’agent-es de la Fonction publique.

C’était un rendez-vous très attendu après les pertes subies ces dernières années, le gel du point d’indice en mai 2017, le report d’un an des mesures PPCR, le rétablissement de la journée de carence et une compensation insuffisante de la Csg.

Pour que le travail, les qualifications et l’engagement professionnel des agent-es soient réellement reconnus, la FSU a exigé la revalorisation du point d’indice mais aussi des discussions qui, suite au protocole PPCR, permettraient d’améliorer encore les déroulements de carrières, d’harmoniser davantage les grilles de rémunérations et de reconnaître mieux les qualifications.

Lors de la campagne présidentielle Emmanuel Macron a promis de revaloriser les salaires de TOUS les salarié-es.

Alors, nous avons interpellé E. Macron : Monsieur le Président, c’est bien aujourd’hui que vous montrez comment vous tenez vos promesses ?

Mais la réponse a été très loin d’être à la hauteur.

Pour lire le communiqué de la FSU après cette réunion avec le Secrétaire d’Etat à la Fonction Publique, cliquez ici

Pour lire un résumé des réponses du gouvernement, cliquez ici

https://twitter.com/PresseFSU/status/1008672806563909634?s=19

MOBILISATION INTERSYNDICALE INTERPROFESSIONNELLE DU 28 JUIN

Un appel à une mobilisation et à des actions a été lancé sur le plan interprofessionnel (public et privé) par plusieurs confédérations syndicales et de jeunes pour le 28 Juin, dernier jour du calendrier de grèves annoncé par l’intersyndicale de la SNCF au Printemps. La FSU soutient ce mouvement qui vise à affirmer les analyses et revendications syndicales face aux orientations et textes délétères du gouvernement. Pour lire le communiqué FSU, cliquez ici

 

AQUARIUS ET ACCUEIL DES MIGRANTS : LA FRANCE DOIT RESPECTER LE DROIT D’ASILE !

L’odyssée scandaleuse à laquelle est contrainte le bateau des humanitaires Aquarius et le peu d’empressement de la France pour dénouer ce drame mettent en lumière les graves carences de notre pays en matière de respect du droit d’asile. Pour lire le communiqué de la FSU, cliquez ici

 

HOMMAGE A NOTRE COLLEGUE BERNARD GRASSI

Il y a quelques jours, notre camarade et ex-collègue retraité, Bernard Grassi, disparaissait. S’il était très connu dans sa région d’origine, les Pays de la Loire, beaucoup de collègues de toute la France l’ont rencontré et apprécié, notamment parce qu’il a contribué à les former au droit du travail et à défendre une conception des missions de l’inspection du travail au service de la promotion des droits fondamentaux de l’homme au travail et à un emploi véritable . Nous avons exprimé notre peine et notre soutien à sa famille, mais ceux et celles d’entre vous qui l’ont connu voudront peut-être lire le texte d’hommage que nous lui avons remis lors des obsèques. Pour le lire, cliquez ci-après

Auteur: herved

Partager cet article :
Share This