Instances du SNU TEFE

Selon l’article 9 de la loi du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires:

“les fonctionnaires participent par l’intermédiaire de leurs délégués siégeant dans des organismes consultatifs à l’organisation et au fonctionnement des services publics, à l’élaboration des règles statutaires et à l’examen des décisions individuelles relatives à leur carrière.”

Vous trouverez ci-après les comptes rendus de ces instances:

Compte rendu FSU du CTS du 30 mars 2017

Publié le 11/09/2017 dans LE CTS DES DIRECCTE/DIECCTE

Compte rendu FSU du CTS du 30 mars 2017

Nous sommes réunis aujourd’hui pour aborder un certain nombre de points parmi lesquels figure notamment l’évolution des effectifs des Direccte dans le cadre de la réforme territoriale.   Dans la mesure où à la date où la présente déclaration a été écrite, nous ne disposions d’aucun document sur le sujet, une fois est devenue coutume, nous souhaitons poser une question simple à l’Administration : 15 mois après, quels sont les réels bénéfices d’une telle réforme pour le service public et pour, osons ce gros mot, les agents de nos...

Lire la suite

CAP du corps de l’IT du 21 juin 2017 (liste d’aptitude CRIT 2017)

Publié le dans Les C.A.P

CAP du corps de l’IT du 21 juin 2017 (liste d’aptitude CRIT 2017)

La situation du ministère du travail est critique ! Dans un ministère qui est jugé non prioritaire, celui-ci a subi de plein fouet les conséquences des politiques d’austérité ainsi que des réformes et réorganisations des services de l’Etat, conduites par les gouvernements successifs des 10 dernières années. Ainsi, les services déconcentrés Travail – Emploi – Formation professionnelle, pourtant regroupés dans des directions aux compétences élargies, les DIRECCTE, ont vu, en 10 ans, leurs effectifs fondre de près de 20 %. Ces effectifs sont...

Lire la suite

CAP du corps de l’IT du 27 avril 2017

Publié le dans Les C.A.P

CAP du corps de l’IT du 27 avril 2017

Pour le snutefe-FSU, la réforme territoriale, mal pensée, mal anticipée et totalement inutile, n’a fait qu’aggraver les effets délétères des réformes précédentes, telles la RGPP et son succédané, la MAP ! En 10 ans, il a fallu digérer la RGPP (la revue générale des politiques publiques), le PMDIT (plan de modernisation du développement de l’inspection du travail), la fusion des 4 inspections, la mise en place des DIRECCTEs, la MAP (modernisation de l’action publique), le ministère fort, la réforme territoriale et maintenant la démarche 3 MO...

Lire la suite
Share This